Enseignants Plans de cours

L'art autochtone contemporain au Canada


Sol LeWitt, Dessin mural no. 623, 1989 et Joseph Kosuth, Avec titre (l'art en tant que idée d'une idée), 1966-73

Quelles sont les notions artistiques traditionnelles contestées par les œuvres de Joseph Kosuth et de Sol Lewitt?

En utilisant un texte, Joseph Kosuth ne situe pas l'expérience artistique dans un objet, mais dans la perception qu' a le spectateur du mot et de la définition. Il critique la vision artistique traditionnelle incarnée dans un objet physique. Selon Joseph Kosuth, la notion de « chef-d'œuvre » est démodée. Il rejette également la définition conventionnelle de l'art en tant qu'objet de beauté. Les œuvres d'art sont des idées qui existent indépendamment de l'objet réel. L'objet est simplement considéré comme l'incarnation de ces idées. « Mon œuvre existe dès sa conception, car la réalisation n'a aucun rapport avec l'art- L'art existe dans un contexte artistique seulement. » D'après Joseph Kosuth, ce n'est pas le matériau qui rend une œuvre importante. « C'est la réflexion. Il est impossible d'observer mon œuvre. Seule la présentation de l'information est visible. L'art existe uniquement sous la forme d'une idée invisible, éthérée. »

Les dessins muraux de Sol LeWitt ont été réalisés par des dessinateurs d'après les directives écrites de l'artiste. Aucun élément ne porte sa touche. Les dessins ont un aspect industriel, impersonnel. Comme Joseph Kosuth, Sol LeWitt conteste la nécessaire maîtrise technique de l'artiste et l'originalité spécificité de l'objet d'art comme une mesure de sa valeur. L'œuvre Dessin mural n° 623 conteste également la notion de permanence. Puisque l'œuvre est réalisée directement sur un mur et qu'on ne peut la retirer (mais seulement peindre par-dessus), elle critique l'idée selon laquelle une œuvre d'art est un objet précieux à préserver.