Enseignants Plans de cours

Les mathématiques en art

-25000

25 000 av. J.-C. Les premiers motifs géométriques sont utilisés et trouvés dans des sources archéologiques.



-5000

5000 av. J.-C. Les Égyptiens utilisent les décimales et la géométrie pour l'arpentage, l'ingénierie et l'agriculture.



-3400

3400 av. J.-C. Des symboles sont utilisés pour représenter les nombres, bien qu'il ne s'agisse que de traits droits, en Égypte.



-2000

2000 av. J.-C. Les Babyloniens résolvent correctement des problèmes comprenant des prismes rectangulaires droits et des cylindres droits.



-1850

1850 av. J.-C. Les Babyloniens consignent ce que nous connaissons sous le nom de « théorème de Pythagore ».



-700

700 av. J.-C. Les textes indiens intitulés « Sulbasutras » sont rédigés, témoignant d'une compréhension approfondie de la géométrie et de l'astronomie utilisée pour la construction des autels védiques.



-575

575 av. J.-C. Thalès introduit les mathématiques babyloniennes en Grèce - utilisant la géométrie pour calculer la hauteur des pyramides, la distance des navires.



-530

530 av. J.-C.Pythagore enseigne et fonde une société secrète axée sur l'apprentissage et la religion; il est probablement le premier à démontrer le théorème de Pythagore.



-300

300 av. J.-C. Euclide présente le développement systématique de la géométrie dans Les éléments.



-250

250 av. J.-C. Archimède présente des formules pour calculer le volume de la sphère et du cylindre et propose une approximation du nombre π.



628

Brahmagupta utilise le zéro et les nombres négatifs dans une oeuvre écrite.



810

Al-Khwarizmi rédige un ouvrage utilisant l'arithmétique, la géographie et l'astronomie et sa première œuvre est la source du mot « algèbre » (de al-jabr).



1202

Fibonacci rédige un ouvrage qui présente la célèbre suite de nombres appelée « suite de Fibonacci ».



1303

Zhu Shijie indique la compréhension chinoise de ce que nous connaissons aujourd'hui comme étant le « triangle de Pascal » et la somme de suites.



1482

Le premier livre sur les mathématiques est imprimé. Il s'agit des Éléments d'Euclide.



1543

Copernic publie un ouvrage indiquant que c'est le Soleil, et non la Terre, qui est au centre de l'Univers.



1610

Galilée publie les découvertes qu'il a faites grâce à sa lunette astronomique.



1615

Kepler utilise les orbites elliptiques pour décrire les sections coniques, posant les bases du calcul infinitésimal.



1626

Girard utilise pour la première fois les abréviations trigonométriques (sin, tan, cos) par écrit.



1637

Descartes applique formellement l'algèbre à la géométrie, créant une branche qui est aujourd'hui appelée « géométrie cartésienne ».



1654

Fermat et Pascal entretiennent une correspondance pour établir des lois formelles du hasard et des probabilités.



1673

Leibniz met au point une machine à calculer qui peut faire des multiplications, des divisions et extraire des racines.



1678

Newton présente ses théories du mouvement, de la gravité et de la mécanique.



1706

La lettre grecque π est utilisée pour représenter le rapport entre la circonférence et le diamètre du cercle.



1713

Bernoulli publie un ouvrage documentant les modèles de probabilité et les séries exponentielles.



1764

Bayes présente de nouvelles idées sur le hasard, désormais considérées comme la théorie bayésienne des probabilités.



1823

Babbage commence la construction d'une grande machine permettant de calculer les fonctions logarithmiques et trigonométriques.



1858

Möbius présente une bande de papier n'ayant qu'un seul côté et une seule face - connue sous le nom de « ruban de Möbius ».



1881

Les diagrammes de Venn sont utilisés comme supports visuels pour la théorie des ensembles.



1900

Hilbert dresse sa célèbre liste de problèmes dont la résolution est le défi mathématique du siècle suivant.



1915

Einstein propose sa Théorie générale de la relativité.



1920

Sierpinski travaille sur la théorie des ensembles et présente une courbe fermée aboutissant aux fractales.



1936

Turing décrit une machine théorique (machine de Turing) qui aboutira à l'ordinateur moderne.



1975

Mandelbrot présente la théorie des fractales, qui sera décrite de manière plus complète en 1982.